coworking-cantine-nantes

A l’occasion des BIS de Nantes, j’en ai profité pour découvrir et tester l’espace de Coworking de « La Cantine » qui est situé plus ou moins dans le même quartier en plein centre ville à proximité de la gare.

Dans mon métier (formateur, consultant et gérant de l’organisme de formation WEBSET), je suis amené à travailler hors de mon bureau physique. Effectuant de la prestation de service, j’ai peu de matériel sur moi, l’essentiel de mon bureau peut tenir dans un macbook (la magie du Cloud) et un téléphone mobile. Pendant des années, j’ai eu tendance à utiliser les cafés (qui disposent maintenant tous du wifi) lorsque j’étais en déplacement. Le bruit (ou l’ambiance des clients du café) n’est pas un soucis pour moi étant donné que je suis très régulièrement au téléphone et que finalement, la plupart des documents que j’édite ne demande pas une énorme concentration (devis, envois de programme, de documents type).

En utilisant l’espace de coworking de la Cantine, je me suis aperçu tout de suite que certains « métiers » s’adaptaient bien mieux au principe du coworking. On est dans un « OpenSpace » (une salle ouverte avec une proximité importante avec ses voisins) et donc on ne peut pas être trop bruyant sinon on risque vite d’être gênant pour l’entourage. Les gens qui travaillent sont très certainement des graphistes, des webdesigner, des développeurs, des personnes du web, qui utilisent principalement le mail pour communiquer. On les reconnait avec leur casque audio sur la tête, comme pour se couper du monde. Il fut un temps où j’étais webdesigner. J’avais effectivement besoin de beaucoup de concentration et j’étais quelque part dans ma bulle.

Du coup, on était 3/4 personnes dans la salle à faire des allers-retours réguliers entre notre place et dehors, car on ne captait pas bien le réseau mobile, que quelque part on évitait de déranger et surtout aussi pour garder la confidentialité de nos conversations. Je me suis vite aperçu que ces personnes étaient plutôt des coordinateurs de projets ou des directeurs de petites structures faisant aussi le commercial et la prospection.

Au final, je retiendrais que dans un espace de coworking, il est impératif donc de disposer de lieux pour s’isoler. La problématique dans mon cas (et pour d’autres personnes) est que je suis constamment au téléphone. Proposer aussi des bureaux fermés me semble aussi une bonne chose.

Enfin, pour info, juste à côté de la cantine, il y a un restaurant marocain qui propose des couscous d’enfer! Testé et approuvé ;)

David LOUIS

Directeur chez Webset, Organisme de formation professionnelle pour les métiers de la culture, du spectacle vivant, Consultant web 2.0, adepte du DIY et du Coworking

More Posts - Website - Twitter - Facebook

Articles similaires

  • WeCoworking à San Juan de Alicante (Espagne)18 juillet 2014 -- WeCoworking à San Juan de Alicante (Espagne) (0)
    En tant que gérant de l'organisme de formation WEBSET à destination des professionnels de la culture et du spectacle, je ne peux pas me permettre d'être totalement en vacances pendant l'été juille...
  • Mon kit outils travail nomade14 mai 2014 -- Mon kit outils travail nomade (0)
    Je suis amené régulièrement à travailler hors de mon bureau 'traditionnel' (café, espace de coworking, chambre d'hôtel, etc...). Et depuis que je travaille dans le secteur de la formation, j'ai te...
  • Une petite halte à l’Espace 21, Coworking à Belin-beliet27 avril 2014 -- Une petite halte à l’Espace 21, Coworking à Belin-beliet (0)
    Cette semaine j'étais du côté de Sanguinet pour les vacances histoire de recharger les batteries. J'avais entendu parler récemment de l'ouverture d'un espace de coworking à Belin-Beliet, l'espace ...