Vous êtes un jeune groupe. Hormis un set avec de bons morceaux, vous n’avez rien d’autre. Vous avez fait la fête de la musique, quelques concerts par chez vous et c’est tout. Alors on fait quoi maintenant ? On part du principe que vous désirez développer les activités du groupe (enregistrement, concerts…) et gagner en notoriété. Ces propos n’engagent que moi et je vais vous indiquer les actions à faire pour environ un an. Sachez juste que ça va être beaucoup d’engagement de votre part. Voici les actions à venir étape par étape (je ne les développerai pas car elles le seront dans d’autres articles ) :

1 – Se réunir avec les membres du groupe :
C’est tout bête mais il est logique de définir les objectifs ensemble et voir si tout le monde est sur la même longueur d’onde. Il peut très bien y avoir des membres beaucoup moins motivés qui vont faire ralentir le développement du groupe. Il faut en parler et voir si tout le monde est OK. Tout le monde n’a pas les mêmes priorités dans la vie, du temps, etc… Et prendre bien sûr des dispositions comme trouver d’autres membres qui correspondent mieux au projet du groupe.

2 – Créer une structure juridique pour le groupe :
Quand on veut développer les activités d’un groupe, on doit se structurer. En créant une association (c’est le mode juridique le plus adapté), vous allez d’ailleurs vous « professionnaliser » et vous auto-responsabiliser. L’association va vous permettre d’une part de facturer (vous demanderez un numéro SIRET) pour vendre vos prestations (concerts), votre musique (CD, téléchargement), et votre merchandising. Vous allez pouvoir ouvrir un compte bancaire et l’argent récolté par le groupe sera sur ce compte. Vous serez plus rigoureux. N’oubliez pas, votre groupe est comme une entreprise, faut que ça tourne. Avec l’association vous paierez les enregistrements, les déplacements, le merchandising, etc… Vous allez pouvoir vous auto-produire et vous présenter au nom de XXX prod par exemple et non au nom du groupe. Vos rapports avec vos partenaires seront plus « pro » et vous serez vu comme des « pro ».

3 –  Enregistrer une démo 2/3 titres :
Cette démo va être votre première carte de visite vis à vis des partenaires (médias, salle, associations, club..) qui vous entourent. Il ne faudra pas vous louper. Et va falloir investir (dépenser de l’argent) pour obtenir un très bon support d’écoute. 2 ou 3 titres suffisent amplement car généralement les programmateurs ne vous connaissent pas et se font des sessions d’une journée d’écoute de CD, vont passer les 30 premières secondes de votre démo. Autant dire que l’intro de votre premier morceau devra carburer (ex : vous êtes un groupe de metal, le son doit être énorme). Le fait aussi de ne retenir que 3 titres vous permettra de bien travailler le son en studio pour un budget correct (pas du tout la même choses pour 10 titres).

4 – Envoyer votre démo aux médias :
On attaque la prospection medias. Il va falloir vous constituer un base de contacts de médias : magazine, webzine, fanzine, radio, blog. Envoyez uniquement aux médias interessés par votre musique car vous aurez plus de chance d’être chroniqué et vous n’avez pas un méga budget promo vous permettant d’envoyer 10000 skeuds. Le fait d’envoyer moins de disque vous permettra de faire un meilleur suivi. En effet, le groupe ne vous fait pas vivre, vous avez d’autres activités à côté. Du coup, faudra être sélectif pour être productif. Le but est d’avoir des « bonnes voir des très bonnes chroniques » pour vous constituer un dossier de presse. Ce dossier de presse vous permettra de démarcher ensuite les programmateurs. Et aussi de créer du buzz, d’augmenter votre base de fans et de commencer à vendre un peu votre musique (mais ce dernier point n’est pas encore très important). Votre musique doit se faire connaître !

5 – Trouver et organiser vos propres concerts :
Autant vous le dire tout de suite, c’est la partie la plus difficile pour tout jeune groupe. Il y a tellement de monde qui se bouscule au portillon que c’est loin d’être évident.  Même si votre démo a été super bien chroniqué, niveau concert en dehors de votre ville, c’est pas la folie. Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal ;-) Il y a le court terme dans un groupe mais aussi le moyen et long terme. Il faut durer pour que vos efforts soient récompensés. Pour « buzzer » auprès des organisateurs de concerts, il y les chroniques mais aussi leur montrer que vous jouez et qu’il y des clubs qui vous programment. Si c’est le cas, le gars se dit que votre musique doit être interessante. Bon, tout d’abord, je vous conseille de vous attaquer aux organisateurs qui programment en association. Généralement, tout le monde est bénévole, c’est des passionnés et programment au coup de coeur tout en suivant la presse spécialisée. Et souvent dans ces associations, on va retrouver des musiciens qui jouent dans des groupes, des mecs qui animent des emissions de radio ou un webzine | fanzine. Vous avez tout intérêt à développer ce réseau associatif. Comment ? Vous flashez sur 3/4 groupes, ils tournent un minimum, organisent des concerts par chez eux ? bingo, invitez les en organisant un concert. Pour être productif et avoir du retour, organisez au moins 3/4 concerts à l’année. Vous allez pouvoir faire comme cela des échanges. Tu joues chez moi ? je viens jouer chez toi. Et vous arriverez finalement à monter des mini-tournées (2 ou concerts d’affilés). Je ne vous le cache pas, c’est vraiment du boulot! J’oubliais, vous avez une association, et bien maintenant vous pouvez facilement louer un lieu et organiser vos propres concerts. Tous les membres de votre groupe auront des rôles bien définis.
Ainsi, lorsque vous démarcherez d’autres programmateurs, vous allez pouvoir indiquer que vous avez une réelle activités de concerts.

Je m’arrête là et je pense que votre année sera bien occupée ;-) Un dernier point quand même : ne pas oublier l’aspect technique et artistique de votre groupe : travailler et retravailler en répét, trouver un sondier, investisser dans du bon matériel, etc… N’hésitez pas à me faire des retours d’expériences via les commentaires.

David LOUIS

Directeur chez Webset, Organisme de formation professionnelle pour les métiers de la culture, du spectacle vivant, Consultant web 2.0, adepte du DIY et du Coworking

More Posts - Website - Twitter - Facebook

Articles similaires

  • Le crowfunding pour organiser des tournées24 octobre 2012 -- Le crowfunding pour organiser des tournées (0)
    Bon déjà c'est quoi le Crowfunding, ce terme que l'on entend de plus en plus ? Pour faire simple, il s’agit d’un système de financement communautaire qui permet au grand public de soutenir financi...
  • Comment trouver des dates pour son groupe ?22 octobre 2012 -- Comment trouver des dates pour son groupe ? (0)
    Tout jeune groupe s'est posé cette question ! Mais comment font les autres pour trouver des dates de concert ?! Déjà, oubliez de vous trouver un tourneur ou booker. A part si votre groupe est cons...
  • Le clic droit de l'explorateur de fichiers windows vista peut être un problème23 mars 2009 -- Le clic droit de l'explorateur de fichiers windows vista peut être un problème (0)
    Bonjour tout le monde, J'espère que vous allez bien par ce beau temps! Bon en tous cas, chez moi, il y a un sacré soleil depuis quelques temps ce qui donne quand même la patate ;) Je ne vous donne pl...